Qui sommes-nous ?


RÉACTION EN CHAÎNE HUMAINE – R.E.C.H.
Pour l’arrêt du nucléaire civil et militaire

• Qui est la « Réaction en chaîne humaine » pour l’arrêt du nucléaire ?

La « Réaction en chaîne humaine » est une association loi 1901 indépendante de tout pouvoir économique, politique et religieux.

Nous sommes des citoyens de la vallée du Rhône – la zone la plus nucléarisée du monde avec 14 réacteurs, d’Alsace, de Paris et du Vaucluse.

Bouleversés par la catastrophe infinie de Fukushima nous avons commencé par organiser de petites chaînes humaines pour préparer la grande chaîne humaine du 11 mars 2012, entre Lyon et Avignon qui a rassemblé 60 000 personnes. Au cours de l’organisation des mouvements nationaux – le réseau et Greenpeace – nous ont rejoint à mi chemin ce qui a permis de donner un coup d’accélérateur à la préparation de cette journée. Nous avons également initiées la chaîne humaine de Paris 2013 et organisé le tronçon Bastille-Bercy.

En 2014 nous avons initié et organisé avec les groupes et réseaux alsaciens, allemands et suisse les chaînes humaines sur les ponts du Rhin pour commémorer la troisième année de la catastrophe de Fukushima et demander la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim.

• Manifeste

A ce jour, nous sommes une association indépendante au niveau national.

L’association engage pacifiquement une lutte nationale et internationale pour l’arrêt du nucléaire civil et militaire le plus rapidement possible.
La création de l’association « Réaction En Chaîne Humaine » (R.E.C.H.) nous a semblé nécessaire pour développer un nouvel esprit citoyen vers l’évolution d’une démocratie plus directe.

Nous voulons travailler avec tous les collectifs, associations, grands réseaux et partis d’Europe et du monde qui ont pour objectif une démocratie vers le changement énergétique écologique et l’économie d’énergie. Des solutions existent pour la production d’énergies renouvelables, il manque la volonté politique.

La France et l’Espagne ont le soleil et le vent. Les pays nordiques comme par exemple l’Allemagne et le Danemark ont le vent et l’eau. Créer un réseau de l’énergie Européen est possible pour équilibrer les pics de consommation d’électricité sans avoir besoin du nucléaire.

Nous voulons un meilleur avenir pour nos enfants et les générations futures.

Nous allons poursuivre l’organisation de grandes chaînes humaines pacifiques avec les organisations qui voudront bien nous soutenir.

Dans cette lutte le rassemblement des citoyens du monde sera notre force et notre pouvoir.

//////

Who is the anti-nuclear non-profit organisation: “Réaction en Chaîne Humaine”(R.E.C.H) « Human Chain Reaction »?

The « Human Chain Reaction » is an independent organisation with no link to economic, political or religious institutions. We are citizens from the Rhone Valley (the most nuclearized zone in the world with 14 reactors), from Alsace, Paris and the Vaucluse department. Upset and outraged by the catastrophe of Fukushima, we began organising small human chains to prepare the greater human chain of March 11, 2012, that connected the cities of Lyon and Avignon and brought together 60,000 people. During the demonstration, national organisations such as The Network and Greenpeace joined in and gave momentum to the event.

We then initiated the human chain of Paris, in 2013 and organized the Bastille-Bercy section.

In 2014 we organized the human chains on the Rhine bridges together with the Alsatian, German and Swiss groups and networks. It aimed at commemorating the third year of the Fukushima disaster and call for the closure of the Fessenheim nuclear power plant.

Now we have gained independence on a national level. Our organisation has peacefully engaged in a national and international struggle to put an end to the military nuclear power as soon as possible.

Along the years the « Human Chain Reaction » has felt the necessity to develop a new citizen spirit that shall progress towards a more direct democracy.

We want to work with all the collectives, associations, major networks and organisations in Europe and around the world whose goal involves a stronger democratic representation towards and environmental energy change. Solutions do exist in the production of renewable energies, but they lack the will and support of political institutions.

France and Spain have sun and wind. Nordic countries such as Germany and Denmark have wind and water. Creating a European network is possible and awaited to balance the peaks of electricity consumption without the need for nuclear power.

We want a better future for our children and future generations.

We will continue to organize large, peaceful human chains with organisations that support us.

In this struggle the gathering of the citizens of the world will be our strength and our power.

home