Invitation à la CONFÉRENCE DE PRESSE du 14 mars 2015

FUKUSHIMA (Japon) 11.03.2011

TCHERNOBYL (Ukraine) 26.04.1986
THREE MILES ISLAND (USA) 28.03.1979
MAYAK (Russie) 29.09.1957

Le 14 mars 2015, grande mobilisation de commémoration de la catastrophe de FUKUSHIMA, pour une transition énergétique sans nucléaire !

Quatre années se sont écoulées depuis le début de l’accident nucléaire de FUKUSHIMA.

L’association R.E.C.H., Réaction en chaîne humaine a lancé et organisé avec des bénévoles, des groupes locaux et les grands réseaux militants, la grande chaîne humaine dans la vallée du Rhône du 9 mars 2012. Plus de 60 000 personnes ont participé à cet évènement. C’était le plus grand rassemblement depuis Creys-Malville 1977. Preuve de l’inquiétude de la population !

Le 14 mars 2015 se déroulera la

QUATRIÈME CHAÎNE HUMAINE NATIONAL

pour une transition énergétique sans nucléaire !

Invitation à la

CONFÉRENCE DE PRESSE

le 14 mars 2015, à La Maison pour Tous
au 20 avenue Monclar à Avignon
à 10 h, début de la conférence presse

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

NOS INVITÉS POUR LA CONFÉRENCE DE PRESSE SONT :

Monsieur Roland DESBORDES, Président de la CRIIRAD,
Monsieur Yves PIETRASANTA, Président Génération écologie,
Conseiller régional du Languedoc-Roussillon février 2012 et ancien membre de l’équipe de campagne présidentielle de François Hollande,
Monsieur François-Michel LAMBERT, Députée EELV des Bouches-du-Rhône.

Manifeste

Le Président de la République François Hollande a promis qu’il fermerait la centrale nucléaire de Fessenheim en 2016. A l’heure actuelle, nous avons beaucoup de raisons d’en douter, et nous craignons fort que la promesse ne soit pas tenue. Nos élus doivent absolument prendre en compte notre désir commun pour ‘’UN AVENIR et un véritable changement énergétique SANS NUCLEAIRE‘’. À cet effet, nous demandons des emplois dans le développement des énergies renouvelables pour une croissance verte.

Nous organisons cette chaine humaine de Tricastin – Marcoule à Cadarache, afin que les citoyens français et européens puissent demander l’arrêt du nucléaire grâce à la transition énergétique, bien sûr sans nucléaire en France, comme les Allemands l’ont prévu en fermant leur dernière centrale nucléaire d’ici 2022.

POURQUOI CE TRAJET ?

Tricastin accueille la plus importante concentration d’industries nucléaires et chimiques de France. C’est le site nucléaire le plus étendu de France devant l’usine de retraitement de La Hague. C’est aussi une des 5 plus vieilles centrales de France; on demande logiquement la fermeture urgente de ces vieux réacteurs.

Astrid/Marcoule

Astrid est un prototype de réacteur appelé indifféremment « réacteur à neutrons rapides » (RNR), « réacteur de 4ème génération » ou encore «  surgénérateur » dont la caractéristique principale est d’utiliser le plutonium. C’est le réacteur le plus dangereux de l’industrie nucléaire que voudrait nous imposer AREVA pour remplacer les vieux réacteurs.

Cadarache

ITER est un projet expérimental sur la fusion. Le réacteur est en cours de construction à Cadarache. Cette installation de recherche tentera de recréer la réaction du soleil et de maîtriser cette réaction pour produire de l’électricité.
ITER va coûter 16 milliards d’euros : un fantasme incontrôlable, un projet illusoire et dangereux pour l’environnement. Avec ces 16 milliards d’euros, il pourrait y avoir développement des énergies renouvelables, financement de projets d’économie d’énergie et création d’emplois malgré la crise. Arrêtons de gaspiller l’argent public !

Areva :

Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron a rejeté l’idée d’une fusion d’Areva et d’EDF, pour combler le déficit abyssal du soi-disant fleuron de l’industrie nucléaire Française. Il a toutefois évoqué un accroissement des liens « opérationnels et éventuellement capitalistiques » entre les deux sociétés, dans un entretien lundi. Nous prenons acte, néanmoins nous considérons que tout rapprochement enferme la France dans le nucléaire.

La France est atypique pour son choix nucléaire, par ailleurs elle s’enfonce dans la crise économique avec des millions chômeurs. Il est temps de changer de modèle de développement notamment pour ce qui concerne les choix énergétiques. En effet nous le savons, toutes les études économiques le démontrent, les énergies renouvelables permettraient de sortir la France de ce marasme économique. Alors qu’attendons-nous ? D’être définitivement distancé par l’Allemagne qui a su faire les bons choix ?

Fukushima nous a enseigné qu’il était illusoire (et hypocrite) de gérer cette catastrophe et ses suites interminables. Sommes-nous prêts en France pour ce type d’accident ? Accepterions-nous de perdre 1/5 de notre territoire pour des milliers d’années ?

Toujours sur Fukushima ; plus de 6 000 ouvriers se relaient en permanence – les niveaux de radiations obligeant à faire tourner les équipes – pour une gigantesque entreprise de démantèlement qui ne sera pas achevée avant trente ou quarante ans.
Avons-nous les moyens humains et financiers en France pour gérer ce type de crise majeure ?

Enfin, nous nous permettons de finir en évoquant des enfants de Fukushima avec la déclaration suivante des mères de Fukushima :
« Ce sont les cancers de la thyroïde en constante augmentation chez les enfants irradiés. Mais on a décrété que ce phénomène n’avait rien à voir avec l’accident nucléaire.
C’est l’absence de mesures destinées à faire baisser la dose de rayonnements ionisants à laquelle ces mêmes enfants ont déjà été exposés : à part la poursuite de la décontamination des sols ou des maisons, aucune proposition n’est concrètement envisagée ».

(Extrait de la Lettre de Ruiko MUTÔ de Fukushima pour le 11.03.2015.)

Pour conclure, nous ré-affirmons qu’il est indispensable de sortir le plus rapidement possible de l’énergie nucléaire, dangereuse et donc sans avenir. Nous ré-affirmons également que la voie de sortie est connue depuis longtemps ; ce sont les énergies renouvelables qu’il faut désormais développer significativement, ce qui permettrait de surcroît la création massive d’emplois durables.

Téléchargez ici l’invitation complète au format PDF : Invitation Conférence de presse R.E.C.H. Chaine Humaine Avignon 14.3.2015