agenda


Rendez-vous place de l’horloge, devant l’hôtel de ville d’Avignon à 11h. Chaine humaine, pour la sortie du nucléaire, la transition écologique et énergétique, la préservation du climat et la création de milliers d’emplois dans la transition… 11h : Rassemblement place de l’horloge devant l’hôtel de Ville d’Avignon. 11h30 : Prise de paroles des représentants associatifs et politiques sur ces sujets cruciaux. 12h30 : Départ de la chaine humaine de la place de l’horloge vers le pont St Benézet puis sur le pont Daladier et les berges de l’ile de la Barthelasse. 13h15: Pique nique tiré du sac sur les berges de l’ile de la Barthelasse. Les premiers signataires de l’appel pour cette chaine humaine. Inscrivez-vous : CREAVIGNON, EELV AVIGNON, Réaction en Chaine Humaine, NPA.,Réseau Sortir du Nucléaire. CHAINE HUMAINE EN AVIGNON SAMEDI 15 AVRIL POUR LA SORTIE DU NUCLÉAIRE ET LA TRANSITION...

Read More

Ciné – débat : “MUNEN – Histoire des sapeurs-pompiers volontaires de Namie”   mardi 21 mars 2017 – 20h Projection du film d’animation (VOST) MUNEN L’histoire des sapeurs pompiers de la ville de Namie Suivi d’un débat et des témoignages d’habitants de Fukushima, en présence du réalisateur et de la délégation japonaise de Fukushima.   Toutes les dates : Samedi 18 mars 2017 à Lyon Horaires :14 h 30 -17 h 00. Lieu: Bibliothèque du 1er arrondissement de Lyon: 7 rue Saint Polycarpe 69001 Lyon. Mardi 21 mars 2017 à Valence Horaires : 20 heures. Lieu: Cinéma Le Navire, 9 boulevard d’Alsace, Valence.   Mercredi 22 mars 2017 à Grenoble « Fukushima – Regards croisés » Horaires: 18h30 – (accueil à 18h pour visiter l’exposition de dessins de Géraud Bournet) Lieu: Bibliothèque Centre Ville de Grenoble,10 Rue de la République 38000 Grenoble. Jeudi 23 mars 2017 à Ambérieu-en-Bugey Horaires: 20h30 – (accueil à 20h). Lieu: MJC, Place Jules Ferry, 01500 Ambérieu-en-Bugey.   Théâtre de dessins japonais : Témoignages d’habitants de Fukushima et Hiroshima Le kamishibai Des victimes de Hiroshima et Fukushima vont présenter le théâtre de dessins, le kamishibai, et feront part de leurs expériences de la transmission des vécus en s’appuyant sur cette forme de l’art populaire. Dimache 19 mars 2017 à Lyon Horaires: 15h-17h (accueil à 14h30). Lieu: Salle de conférence, Hôtel Kyriad Lyon Centre Perrache, 26 Cours de Verdun Perrache 69002 Lyon. Jeudi 23 mars 2017 à Grenoble Horaires: 14h-16h. Lieu: Maison des associations, 6 Rue Berthe de Boissieux, Grenoble.     Pour les détails visitez le site web de l’association Nos Voisins Lointains 3-11 http://nosvoisins311.wixsite.com/voisins311-france/agenda Contact:...

Read More

Tchernobyl: 30 ans après? Aujourd’hui, 30 ans après la catastrophe, le thème de Tchernobyl est plus actuel que jamais. Il provoque, d’une part, une réflexion sur les droits et les libertés des citoyens. En effet, pour certains pays de l’ancien bloc soviétique la liberté d’expression et même la valeur d’une vie humaine semblent encore dérisoires. D’autre part, dans le cadre d’une utilisation stratégique des ressources énergétiques, le nucléaire fait partie intégrante du débat. En effet, en France l’électricité est produite à plus de 70% par les centrales nucléaires. Enfin, il y a eu d’autres catastrophes dues à l’homme depuis Tchernobyl, mais cette dernière reste la plus grave de toute l’histoire de l’humanité. Elle est le symbole de la souffrance et du sacrifice. Il est donc important de garder la mémoire de cet accident et de sensibiliser le public aux conséquences que peuvent avoir les activités humaines sur l’environnement. C’est pourquoi nous vous invitons au Film-débat, « La Supplication » :  Le 14 octobre à 20 h, le cinéma Le Navire proposera en avant-première une projection de « La supplication. Tchernobyl, chronique du monde après l’apocalypse », nouveau film de Pol CRUCHTEN. Le film : Ce film ne parle pas de Tchernobyl, mais du monde de Tchernobyl dont nous ne connaissons presque rien. Des témoignages subsistent : des scientifiques, des enseignants, des journaliste, des couples, des enfants,… Ils évoquent ce que furent leur quotidien, et puis la catastrophe. Leurs voix forment une longue supplication, terrible mais nécessaire qui dépasse les frontières et nous amène à nous interroger sur notre condition. D’après le livre de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature 2015....

Read More

Les actions coup de poing des 16 et 30 juillet, et du 13 aout 2016 de 10h30 à 11h30 Le 11.3.2016, 5 ans après le début de la catastrophe de Fukushima, Le 26.4.2016, 30 ans après le début de la catastrophe de Tchernobyl, Nous ne voulons pas subir le destin Ukrainien, Japonais ou Américains, nous voulons un avenir sans cette menace vitale pour tous les enfants du monde. Nous voulons une décision française pour la sortie du nucléaire afin qu’une stratégie du développement des énergies renouvelable se mette en place. Agissez : déployez vos banderoles sur les ronds-points proche des autoroutes Pour un impact énorme et une économie d’énergie humaine. Pourquoi agir ? Petit rappel des faits : En France et dans le monde le nucléaire est un fardeau inacceptable et ingérable pour les générations futures. La durée de vie d’un réacteur est de 30 ans. Parmi les 58 réacteurs nucléaires Français, les 3/4 auront plus de 30 ans en 2016 (et 90 % en 2020). Ceci fait courir un risque inacceptable de catastrophe atomique en France. Quand agir ? Les samedis 16 juillet et 30 juillet 2016 Le samedis 13 aout 2016 De 10h30 à 11h30, déployez vos banderoles sur les ponts d’autoroute. Où agir ? Près de chez vous ! Sur les ronds-points à proximité des entrées des autoroutes de la A7. Nous avons les autorisations pour : • Valence Géant Casino, avenue de Provence /N7 – Entrée l’autoroute Valence Sud, Voir sur Google Maps. • Etoile, carrefour gare Etoile, • Loriol, rond point proche de l’entrée de l’autoroute, • Lyon est sans réponse pour le moment. Comment s’organiser Vous avez besoin de 3-4 personnes et d’une banderole avec des ficelles pour la fixer si nécessaire. Pour débuter, choisissez un lieu dans la liste ci-jointe. Puis contactez-nous. La déclaration aux préfectures sera fait par la RECH. Contactez-nous pour plus d’informations Association R.E.C.H. – Réaction en Chaîne Humaine Quartier Rouretord – 07800 Gilhac et Bruzac. Tél. : 0033 7 77 20 27 71 – Mail : contact-Rech@chainehumaine.fr Facebook : Réaction en chaîne humaine. La liste des lieux d’intervention sera actualisée régulièrement, merci de suivre les mises à jour sur cette page. (Article mis à jour le 14 juillet...

Read More

Le 11.3.2016, 5 ans après le début de la catastrophe de Fukushima, Le 26.4.2016, 30 ans après le début de la catastrophe de Tchernobyl, Nous ne voulons pas subir le destin Ukrainien, Japonais ou Américains, nous voulons un avenir sans cette menace vitale pour tous les enfants du monde. Nous voulons une décision française pour la sortie du nucléaire afin qu’une stratégie du développement des énergies renouvelable se mette en place. Agissez : déployez vos banderoles sur les ponts d’autoroute Pour un impact énorme et une économie d’énergie humaine. Pourquoi agir ? Petit rappel des faits : En France et dans le monde le nucléaire est un fardeau inacceptable et ingérable pour les générations futures. La durée de vie d’un réacteur est de 30 ans. Parmi les 58 réacteurs nucléaires Français, les 3/4 auront plus de 30 ans en 2016 (et 90 % en 2020). Ceci fait courir un risque inacceptable de catastrophe atomique en France. Quand agir ? Le samedi 26 mars 2016 De 10 à 11 heure, déployez vos banderoles sur les ponts d’autoroute. Où agir ? Près de chez vous et partout en France ! Sur les ponts qui passent au-dessus des autoroutes A6 et A7. Nous avons choisi 9 ponts entre Paris et Lyon et 6 ponts entre Lyon et Avignon. Comment s’organiser Vous avez besoin 3-4 personnes et une banderole avec des ficelles pour la fixer au pont. Pour débuter, choisissez un pont dans la liste ci jointe. Puis contactez-nous. La déclaration aux préfectures sera fait par la RECH. Contactez-nous pour plus d’informations Association R.E.C.H. – Réaction en Chaîne Humaine Quartier Rouretord – 07800 Gilhac et Bruzac. Tél. : 0033 7 77 20 27 71 – Mail : contact-Rech@chainehumaine.fr Facebook : Réaction en chaîne humaine. Liste des ponts : RECH Chaine humaine PONT 26.3.2016v3 (Mise à jour le 18/02/2016.) Attention, le pont de Fleury en Biere (77930) est annulé faute...

Read More

Grandes Chaînes humaines 2014 et 2015 L’actualité des Chaînes humaines préparatoires, les actions 2014 et 2015 Tricastin – Marcoule – Cadarache sur 134 km Manifeste… manifestons, manifestez ! MAYAK (Russie) 29.09.1957 THREE MILES ISLAND (USA) 28.03.1979 TCHERNOBYL (Russie) 26.04.1986 FUKUSHIMA (Japon) 11.03.2011 Tricastin accueille la plus importante concentration d’industries nucléaires et chimiques de France. C’est le site nucléaire le plus étendu de France devant l’usine de retraitement de La Hague. Le site regroupe de nombreuses activités liées à la fabrication et l’exploitation du combustible nucléaire. Actuellement, plus de 5 000 employés travaillent au Tricastin dans un important réseau d’entreprises. Ayant dépassée les trente années de fonctionnement depuis 2010, les quatre réacteurs du Tricastin cumulent de nombreux risques d’accidents nucléaires (inondation, tremblement de terre, usure des composants du réacteur, utilisation à outrance d’un personnel sous-traitant…). Le démontage de l’usine d’enrichissement de l’uranium Georges Besse 1 va provoquer de nombreuses pollutions s’ajoutant à celles provoquées par les fuites de tritium dans la nappe phréatique et dans le Rhône. Venez avec nous pour dire STOP A TRICASTIN ASTRID à Marcoule Pour le lobby du nucléaire, l’avenir n’est limité ni par les risques pour les populations, ni par l’accumulation des déchets, comme on aurait pu l’espérer, mais tout simplement par la raréfaction de l’uranium et les difficultés de son exploitation. Deux voies sont ainsi explorées pour assurer la relève des réacteurs actuels: – La filière du plutonium d’une part, à travers le projet Astrid dont la construction à Marcoule a déjà été décidée, et qui succède à Phénix et Superphénix. Astrid est un prototype de réacteur appelé indifféremment « réacteur à neutrons rapides » (RNR), « réacteur de 4ème génération » ou encore «  surgénérateur » dont la caractéristique principale est d’utiliser le plutonium, l’élément le plus dangereux issu de l’industrie nucléaire, et le sodium comme fluide caloporteur, sodium qui s’enflamme au contact de l’air et explose au contact de l’eau ! Cette filière est, de ce fait, excessivement dangereuse dans tout son cycle. Malgré sa dangerosité, du plutonium est actuellement introduit dans des combustibles de nos réacteurs à eau : il s’agit du MOX élaboré également à Marcoule. Un petit rappel historique : le 31 juillet 1977, une manifestation de 60 000 personnes a eu lieu contre le surgénérateur Superphénix (réacteur à neutron rapide comme Astrid) pour dire NON. Rejoignez nous pour arrêter le projet Astrid! ITER à Cadarache C’est-à-dire la « fusion » considérée par nombre d’entre nous comme une « immense arnaque d’extrême dangerosité » d’autre part. ITER est un projet expérimental sur la fusion. Le réacteur est en cours de construction à Cadarache. Cette installation de recherche tentera de recréer la réaction du soleil et de maîtriser cette réaction pour produire de l’électricité. ITER va...

Read More

home