Agir pour la sortie du nucléaire – Les actions coup de poing de l’été 2015

Les actions coup de poing de l’été 2015

Pour un impact énorme et une économie d’énergie humaine.

Pourquoi agir ? Petit rappel des faits :

Parmi les 58 réacteurs nucléaires Français, les 3/4 auront plus de 30 ans en 2016 (et 90 % en 2020). La durée de vie d’un réacteur est de 30 ans.

Ceci fait courir un risque inacceptable de catastrophe atomique en France.

L’Autorité Nationale de Sécurité (ANS) reconnaît que le risque zéro n’existe pas.

Le nucléaire n’est pas une solution au réchauffement climatique : il produit de 35 g(a) à 66 g(b) d’équivalent CO2/KWh dans tout son cycle, contre 20 g(a) en moyenne pour les énergies renouvelables.

– L’accumulation colossale de déchets radioactifs mortels ou hautement toxiques est un fardeau inacceptable et ingérable pour les générations futures.

Quand agir ?

Les samedis 4 et 18 juillet, les samedis 1er et 15 août 2015.

De 10 à 11 heures, déployez vos banderoles sur les ponts d’autoroute.

Où agir ?

Près de chez vous et partout en France ! Sur les ponts qui passent au-dessus des autoroutes.

Pour la sécurité de tous, et la bonne lisibilité des banderoles, choisissez de préférence des ponts situés près des péages des autoroutes ou des portions à vitesse limitée.

Comment agir ?

En déployant des banderoles avec des messages courts mais percutants

Les slogans proposés :

– « Développons les énergies renouvelables et arrêtons le nucléaire.
C’est réaliste, renseignez-vous ! »,

– « Fermeture de Fessenheim en 2016. Comme promis par François Hollande ! »

– Fermeture des vielles centrales de Tricastin, Bugey et Blaye en 2017
pour la sécurité de tous !

– NUCLÉAIRE = DANGER

– NUCLÉAIRE = ÉNERGIE MORTIFÈRE

– NUCLÉAIRE = DÉCHETS ÉTERNELS

– OUI AUX SUBVENTIONS AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES
NON aux gaspillages du nucléaire

– 58 RÉACTEURS FRANÇAIS, 40 AGONISANTS !

Comment organiser une action ?

Avant la première action

– Constituez un ou des groupes de 5 personnes par pont,
– Repérez le ou les pont(s) le plus appropriés près de chez vous,
– Déclarez à la préfecture le ou les pont(s) concerné(s).

Pour préparer la banderole

Faites de grosses lettres noires pour que la banderole soit lisible de loin (comme pour les panneaux d’autoroute…). Si possible en lettrage noir sur fond jaune pour respecter le code couleur.
Utilisez au moins un symbole Stop Nucléaire (facile à dessiner).

Si possible, faites des trous dans la banderole pour limiter sa prise au vent, par exemple à l’intérieur des lettres rondes…

Le jour de l’action

– Vous avez besoin 4 à 5 personnes par pont,
– Vous déployez une ou deux banderoles pour la fermeture des plus vieilles centrales nucléaires,
– Vous restez avec la banderole déployée, visible pour les voitures, entre 10 et 11 heures sur le pont passant sur les autoroutes.
– Repartez avec votre banderole…

Les actions confirmées

Les ponts qui seront occupés les 4 et 18 juillet et les 1er et 15 août :

– Bourg les Valence.
Responsable : Georges,
– Étoiles
Responsable : Christine,

– Fiancey :
Responsable : Béa et Hubert

– Livron :
Responsable : Thierry et Danièle

– Loriol :
Responsable : équipe de Privas

– Savasse / Montelimar

Contactez-nous pour plus d’infos

Association R.E.C.H. – Réaction en Chaîne Humaine
Quartier Rouretord – 07800 Gilhac et Bruzac.
Tél. : 0033 7 77 20 27 71 – Mail : contact-Rech@chainehumaine.fr
www.chainehumaine.fr
Facebook : Réaction en chaîne humaine